17 mai 2012

Violence


Rien ne prépare les joueurs de poker à un horrible run persistant.
C'est violent. C'est vraiment violent.

Pourtant, je me considère comme un joueur éclairé, qui a lu 20 fois Poker Mindset, qui est un membre actif du site KILL TILT, qui a des potes grinders qui me suivent et me servent de garde-fou.


"C'est la variance, ça fait partie de ce jeu.
On n'a pas de prises sur la variance.
On ne peut que l'accepter.
Et continuer à prendre de bonnes décisions.
Celles qui sont à espérance de gains positifs sur le long terme."

Dans l'essence, voilà ce qu'un joueur de poker éclairé doit avoir comme règle d'or.
C'est LA vérité qui doit le guider comme un phare dans la brume du bad run pour éviter les écueils du spew. 

Sauf qu'en vérité, on le sait tous. Ça ne marche pas.

Les 3 premières caves, ça va, c'est standard, c'est une mauvaise session.
"Continues à payer tes ventrales à tapis sur la turn, tu vas voir ce qui vas t'arriver"

Les 6 d'après, c'est un mauvais downswing, on fait appel à La vérité de plus en plus souvent.
"C'est inévitabe qu'il touche ses ventrales de temps en temps. Ça fait partie du jeu, s'il ne les touchait pas, il n'y aurait plus de fishs aux tables. Il faut que je prenne une note"

Les 10 d'après, on est en plein dans le badrun c'est la frustration, le sentiment d'injustice, la colère, LA vérité a perdu de sa couleur, elle est terne, pâlote, ce n'est plus qu'un vague souvenir.
Elle est aisément remplacé par cette phrase :

"Putaaiiiiiiiiiin d'enculé de meeeeeeeeeeeeerde qui chatte ses ventrales à chaque fois !!! T'as une chatte grosse comme celle de ta mère Pédéééééééééééééééééé !"

Il faut le reconnaître, le joueur qui subit un badrun persistant commence à avoir le jugement faussé.
Et plus la variance est défavorable, plus son jugement commence à partir en couille,  plus les croyances et vieilles superstitions refont surface.

Pour en témoigner, assistons à un délicieux échange entre LeCube, un joyeux KillTilter, et Icallufish, badrunner en puissance :



 Merci Icallufish, toi et tes semblables égayez mes tristes journées de grinds.

Je le disais, les vieilles croyances et superstitions refont surface. 
C'est vrai, le sort semble s'acharner sur nous.
Il doit bien y avoir quelqu'un qui s'amuse à nous faire perdre tout nos 80/20.
Le cas de IcallUfish, est assez répandu.
Les sites online ont bon dos et s'en prennent plein les fesses.
Combien de fois on l'a entendu ce mot "RIGGED"
Comme si winamax avait pas autre chose à foutre que de s'amuser à faire perdre un joueur en particulier.

La variante casino étant de ne plus jouer à table tant que le petit croupier blond n'est pas parti.
C'est vrai, à chaque fois qu'il est là, on se fait craquer nos paires d'as.

Ne croyez pas être au dessus de ça.
Ça fait sourire, mais ça peut arriver à n'importe qui d'être croyant ou superstitieux.
Il y a pas longtemps sur mes tables de pastèque poker, après un énième setup, j'ai sorti cette phrase tout haut :
"Putain mais arrêtez !!! C'est bon là, j'ai compris, y en a ras le cul, arrêtez la déchatte là ! J'en ai marre !"
A qui m'adressai-je en disant "arrêtez" sinon à des divinités floues, mix entre Poséidon et le Saint Algorithme ?
Ça me fait frémir tout seul d'avoir sorti ce genre d'ineptie.
Mais il faut le dire, le badrun nous transforme.
Et la transformation est hideuse.

La forme la plus connu, et la plus détestable a laquelle nul ne peut échapper, c'est celle de l'insupportable whinner.
Je le dis tout haut à mon intention d'abord,  à la votre ensuite :

N'emmerdez personne avec vos histoires de bad beats ou de badruns, c'est chiant.
L'autre vous écoute parce qu'il est poli mais profondément il s'en tape.
Vous cherchez quoi ? A ce qu'on vous plaigne ?  A ce qu'on compatisse ?
Rare est celui qui le fera sincèrement et de toutes façons, ça ne changera rien.
Et puis vous risquer d'ouvrir le robinet à badbeats story de votre interlocuteur, croyez moi, vous n'en avez pas envie. 
De la même manière, tout les topics de badbeat story devraient être supprimés des forums poker.
Ça entretient un mauvais état d'esprit et ça empêche de progresser.


  "La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance, et la souffrance mène au spew."

C'est pas moi qui le dis.
Je ne m'attarderais pas sur le tilt et le spew, 151003 personnes l'ont mieux fait avant moi.
Mais le tilt, c'est l'ennemi N°1 du joueur de poker. 
Ne tombez pas dans le côté obscur, faîtes tout pour vous calmer.

J'ai personellement trois techniques éprouvées :
1/ Jouer à Super Bomberman 2 sur Super Nintendo.
2/ Regarder des vidéos de pros pour se redonner l'envie de jouer clean.
3/ Tuer des chats.

Shishi, joyeux KillTilter, aime décompresser en allant danser sur des jeux vidéos de japonais.
C'est son droit.

Il est important, lors de ces périodes plus que compliquées, d'être bien entouré.
Les potes grinders sont nos garde-fous, ils nous permettront de relativiser, de nous rappeler l'essentiel, que le plus important, ce ne sont pas les cartes...

Mais je vous le dit, amis grinders, y a des trucs qui n'aide mais alors pas du tout.

Évitez les :

"C'est le jeu, ma pauvre Lucette"
(le prochain qui me sort ça, je lui arrache les couilles avec les dents)
"Oh c'est rien ça !"
( Par pitié, ne minimisez pas notre désespoir, c'est tout ce qui nous reste)
"C'est rigged les sites de toutes façons !"
( N'entretenez pas notre paranoïa primaire non plus )
"C'est comme moi, je suis break even sur les trois dernières sessions"
(Il reste une couille à bouffer ?)

Et cette phrase :

"FAIS UNE PAUSE"

Oui, c'est vrai, ça peut ne pas être un mauvais conseil.

Mais la majeur partie des compatissant pensent que faire une pause permettra au jeu de revenir. 
Si on s'arrête trois jours de jouer, le bad run se sera calmé. 
Ça ne repose sur rien de logique. 
Un bad run n'est pas une entité en soi. 
On peut pas dire "je suis dans un badrun" comme si on était dans un train. 

La seule bonne raison de faire une pause, c'est pour calmer son esprit, vivre autre chose que le poker, relativiser, se rasséréner. 
Et revenir les idées claires, sans espérer que le "Badrun" soit terminer. 

A "Fais une pause", je préfère mille fois la réponse : 

"FAIS DU VOLUME"

C'est la seule réponse sensée pour sortir d'un "Bad Run".
Avec le volume, on se rapproche du long terme, fatalement.
Et avec "le long terme" vient l'équilibre des chances, les probabilités reprennent enfin leur droits. 
Ça c'est du conseil !!!

Si vous souhaitez aider votre copaing dans la semoule, je vous conseille également de mettre les choses à plat.
Faîtes des sessions review de la majorité de ses mains sous "badrun"
Essayez de trier avec lui  ce qui est dû à la variance et ce qui est dû au tilt.
Y a rien de plus salvateur que ça. 
Ça rassure de voir qu'on n'a pas fait d'erreur et ça redonne confiance. 
Ou à l'inverse, ça permets de se rendre compte des erreurs commises sous tilt et si votre copaing est normalement constitué, il va avoir envie de s'y remettre avec comme intention de jouer "Propre".

La méthode personnelle de Zaba, sans bad run en 2012.
Testée et approuvée.
100% garanti ou remboursé, moins cher que gratuit !!!



Mais ne nous leurrons pas. 
Un badrun, c'est sauvage, c'est violent. 
Et la majorité du temps, la seule réponse à y apporter, c'est de continuer à jouer, de baisser la tête, et d'attendre que ça passe. 
Comme un roseau sous la tempête.


Sinon, il arrive quand le long terme ???
 

24 commentaires:

  1. Magique ton bad run!
    Je viens d'assister a top two paires craquees pas gutshot au flop qui touche runner runner flush. Mais pourtant c'etait une bonne session!

    Keep it up!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as oublié : "dans un pot 3bet !"

      Supprimer
  2. bon alors, si j'ai bien lu, voici mon conseil:

    "FAIS DU VOLUME (en étant en tilt)" !

    :D

    Merci Kaviar, avant ton post, je t'aurai dit "FAIS UNE PAUSE" (dans le but de calmer l'esprit, le badrun est un légende, ça n'existe pas) mais comme je veux conserver mes couilles... ;)

    RépondreSupprimer
  3. Article bien sympa!
    Je me ferai un joie de te montrer que ton bad run s'étend au live en rentrant dans tous les coups ou tu es et en allant chercher tous mes draws, aussi lointain soit-il. Hâte d'être à dimanche.

    Sinon j'ai mon pote Sigmund qui est passé chez moi et je lui ai fait lire ton article, ça lui a rappelé les associations libres qu'il a fait avec Orna et Breuer. Peut-être un nouveau moyen de combattre le tilt?

    RépondreSupprimer
  4. tuer des chats c'est tilter !

    RépondreSupprimer
  5. moi à mon modeste niveau, je change de site pour me donner un nouvel environnement, nouveaux joueurs, adaptation qui me force à plus observer. Truc con mais qui marche chez moi.
    Allez, le changement c'est maintenant :)

    RépondreSupprimer
  6. quoi ??? putain d'enculé de chattard de merde qui touche son putain de 5 à la turn et me sort a la bulle du S9 AK vs K5 .. vous vous marrez bien hein vous a m'exploser comme ca. site de merde , je suis sur que c'est truqué de toute facon (veridique . ca s'est passé il y a 20 minutes). bref, difficile de rester zen quand meme dans certains cas et faire du volume dans cet etat d'esprit... c'est ev- je pense .. il faut mieux faire autre chose... comme tuer des chats ! :-)

    RépondreSupprimer
  7. @Anneaux : Le changement c'est maintenant, tu crois pas si bien dire :D
    Mon run a commencé le lendemain des élections du deuxième tour.

    Tu parles d'une coïncidence :D

    RépondreSupprimer
  8. putin kaviar, ton post c'est moi,je viens de perdre 60% de ma bk sur une session. du coup j'étais en train d'écrire un post de pleureuse sur kill tilt, je l'éfface a l'instand !!!
    c'est toi qui a raison, ca sert a rien de se morfondre et de souler tout le monde avec ca, on est tous dans le meme bateau...
    merci pour tes conseils, ca fait du bien et ca me rebooste,on va aller a la guerre contre dame variance..

    t'es un bon kaviar, 1000 merci l'ami....

    RépondreSupprimer
  9. Bonne idée ca les chats, y'a justement celui de mes voisins qui m'emmerde !
    Il a de la chance que j'ai pas lu ton article hier soir tiens, parce que la il y passait ! :-)

    allez une petite chanson pour te redonner la gniak
    (sur l'air de fous ta cagoule)


    Fais du volume !
    Fais du volume !

    Ou tu perdras tous tes coin flip, 80/20, tapis preflop !

    Fais du volume !
    Fais du volume !

    et les fishs ne ti-re-ront plus toutes leurs ventrales

    Fais du volume !
    Fais du volume !

    sinon t'auras toujours les boules, les as et les premiums craqués

    Fais du volume ! ouais !

    Fais du volume !
    .
    .
    .
    .
    ..


    Oui bon je sais c'est affligeant, je suis aussi mauvais en parole de chanson qu'au poker ...
    D'ailleurs te sens pas obligé de le publier le commentaire hein, tu peux juste le garder pour toi :-), ou meme l'oublier carrement c'est bien aussi !

    Mais bon t'auras compris l'esprit :-)

    allez

    a+

    RépondreSupprimer
  10. Très bon article!!!

    +1 pour la phrase: « La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance, et la souffrance mène au spew. »

    En ce qui concerne le célèbre: « c’est le jeu ma pauvre Lucette ! » sachant que c’est une phrase tiltante moi, j’ai tendance à en abuser sur un public ciblé fou

    RépondreSupprimer
  11. Excellent article !

    A revoir en complément, la vidéo de pe4nuts sur le sujet de la souffrance au poker : à voir et à revoir sans modération !

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=rBi6FAn80_E

    a+
    Zenkhan

    RépondreSupprimer
  12. 'Lut Kaviar

    "C'est comme moi, je suis break even sur les trois dernières sessions"
    sans commentaires, j'adore.

    tu continue ton upswing de blogueur, c'est tjrs ça!... je me tire vite fait avant de me faire arracher une couille!

    ++

    RépondreSupprimer
  13. Il est bien ton article Kaviar mais, passant sur ton blog régulièrement, je trouve que tu excelles plutôt dans les récits de tes aventures (que ça soit online ou live ou tout évènement qui t’arrive).

    Et puis comme tout le monde dit toujours du bien de ton blog, je vais critiquer un peu pour changer contentsdqsd

    On dirait que c’est quelqu’un d’autre que toi qui a écrit cet article. Sujet trop classique pour toi ? On dirait une commande (tu t’es forcé ?). Si je peux me permettre de critiquer et en étant très très sévère, je pourrai même dire qu’on dirait une liste de course en vrac (un peu comme je fais les miennes) plutôt qu’une réflexion aboutie sur le sujet.Même si tout est très bien dit et que c’est très vrai, ça n’est pas ce que je veux dire. C’est plus le déroulement du scénario qui cloche.

    Tu as une telle plume quand tu racontes tes parties live (on se croirait dans un film ! Moi j’adore ! Et j’attends toujours des nouvelles aventures quand je viens visiter ton blog par-ci par-là !).



    C’est un peu l’impression que j’ai eu en lisant ton article. Alors comme il est long et que j’étais peut-être pas très concentré, j’en ai peut-être pas perçu toute la subtilité.

    Comme tu m’as l’air intelligent (et que tu ne tiltes plus donc), je pense que tu prendrais bien la critique et c’est pour ça que je me permets celle-ci.

    PS : et puis tant que j’y suis, caser 15 fois le mot kill-tilt ou kill-tiltien dans ton blog, ça fait bizarre. On dirait que c’était pour un pari et que tu devais caser ce mot x fois contentsdqsd

    Voilà j’ai fini.

    Et pour finir sur une bonne note : continue ton blog. Il est juste génial !

    RépondreSupprimer
  14. Nice pavé :D
    C'est bien moi qui a écrit l'article, pas sous la contrainte et même avec plaisir.
    C'est mes préoccupations du moment.
    En ce qui concerne la forme, j'ai jamais montré de grandes capacités de synthèse, j'aime bien rassemblé plein de petits morceaux pour en faire un patchwork. Mais je comprends qu'on puisse ne pas aimer.
    En ce qui concerne Killtilt, je l'ai mis que 3 fois :(
    Et j'aime de plus en plus ce site, donc je veux en faire la promo.
    Je te conseille de t'éloigner du prochain article intitulé "Killtilt, c'est bien" :D

    En ce qui concerne les CR du live, je ne joue plus beaucoup en live malheureusement.
    Je monte une roll pour pouvoir revnir en caz armé jusqu'aux dents.
    Dans 6 mois, ça va envoyer du paté sur le blog.

    Et merci pour les compliments :)

    RépondreSupprimer
  15. "Fais du volume", c'est pas une phrase de Franck Provost çà ?

    et si, complétement HS, @eiffel : c'est quoi cette photo d'avatar ? tu es dans quel appareil ?

    RépondreSupprimer
  16. Très bon article ! cependant j'espère que ce n'est pas ta courbe ?...
    :-(

    RépondreSupprimer
  17. Mais c'est le jeu ma pauvre Lucette, en tous les cas tu devrais faire un léger break avant d'intensifier le volume pour limiter la variance..
    Easy non!?

    RépondreSupprimer
  18. Non, en fait j'ai plutôt choisi de rentrer mes 80/20, technique approuvée. ça marche !!!

    RépondreSupprimer
  19. Gros week end oblige, je lis seuleument ce billet.
    C'est clairement honteux pour le fan n°1 que je suis :D
    Bon, pour dire vrai, j'avais déjà tenté de le lire avant hier. Mais j'étais à ce moment très peu réceptif puisqu'abondemment ivre.
    Bref, bon billet. Manque juste des news de la compagnie féline ;)

    Mona.

    RépondreSupprimer
  20. Crois moi, tu n'as pas envie d'en avoir.

    RépondreSupprimer
  21. Aucun lien avec l'arrêt du coaching de Mr Doodlepaf ? C'est marrant, mais si je résume la chronologie en citant approximativement quelques phrases :
    1 - "Je repeint des palissades à longueur de journée, c'est chiant" -> Un belle courbe qui monte.
    2 - "Je n'ai plus rien à apprendre de mr Doodlepaf"
    3 - "Je joue différemment, je suis moins exploitable"
    4 - "J'ai un bad run de la mort" -> courbe symétriquement opposée à la première.

    Mais bon, tu as surement analysé les raisons de cette courbe déprimante et si effectivement il s'agit d'un effet de variance sur un jeu toujours aussi gagnant alors rien de grave...

    RépondreSupprimer
  22. T'inquiètes bichette, les mains ont été disséquées, vues et revues, entre autre par Doodlepaf, et d'autres éminents spécialistes.
    Il s'agit bel et bien d'un bad run ventripotent. (qui d'ailleurs a cessé immédiatement après la parution de cet article)
    Mais là ou tu as raison, c'est que l’expérimentation vers des contrées plus funky amène plus de variance, donc si elle est pas avec toi, ça fait mal au miches.

    RépondreSupprimer