25 janv. 2013

Dans les choux



J'ai un peu honte. 
Ce titre ne reflète pas forcément la session.
Mais on est retourné à Bruxelles avec Petite princesse. 
Alors Bruxelles, choux, tout ça...



A vrai dire, j’espérai sincèrement faire une session pourrie pour que mon titre colle vraiment avec l'article. 
Mais la variance en a décidé autrement. 
Elle me gonfle.

Attendez, si ! Y a quand même un passage ou j'étais dans les choux.
On y revient bientôt. En fait c'est cool.
Le titre colle un peu. Je me lance.
Pouf Pouf.

Donc, session tout ça...
On va sur Bruxelles avec un invité de dernière minute.
Et peut être qui va nous suivre sur les prochaines sessions.
On l’appellera "Le gros Gégé", dans le même souci conjoint de protéger l'anonymat et d'humilier un peu la personne en question.
Parce que évidemment, il est pas gros, et il s’appelle pas Gégé.
Une personne remarquable.
Avec Petite princesse, Zaba, Djobi, Ramakar, Mika, Nem ou ATRC, on peut dire que je choisi bien mes compagnons de poker moi.

C'est important les amis. C'est vrai hein ?

Je sens que je vais faire mille digressions pourries ce soir moi.
Je suis taquin.

Je disais donc une personne remarquable qui ne joue pas dans la même cour que nous, les crevards de la 2/2.
L'a un plus gros niveau, l'a une plus grosse banquerolle. 
Passer deux heure et demie en voiture avec lui à parler mains ne peut nous faire que du bien à la petite princesse et à moi.

Nous arrivons donc sans encombre au casino Viage de Bruxelles.
Vu que c'est la troisième fois, tu parles, on connait maintenant.
Faut pas nous la faire. On est des regs.

Le gros Gégé part faire un satellite à 60 boules rebuy illimités pour un tournoi à 1500.
Y en a qu'ont du fric à perdre.

Et je m'installe à une table de 2/2, fermement décidé à perdre tout mon argent en pensant à mon futur titre d'article.

Toute première main.
Plusieurs personnes ont limpé et j'ouvre un AKos au CO.
V'là-t-y pas que je secoue le bouzin à 16 euros.
Et v'là-t-y pas non plus que mon voisin de gauche immédiate me 3bet à 66 euros.
Le cuistre.
Boom.
Première main, premier spot casse-burnes.
Y a pas d'histo, je connais pas le gonze, et dans le doute, faire tapis est toujours la meilleure solution.

(j'ai connu des gens qui sont très souvent dans le doute au poker)

Donc paf 200 boules dans la tête du cuistre.
Qu'il s'empresse de call avec KK.

Mon voisin de droite énonce cette vérité maintes fois vérifiée :

Mon voisin de droite : "Quand c'est comme ça, l'As tombe toujours au flop"

Et bin je vous le donne en mille, qu'est ce qui tombe sur le flop ?
Une absence d'As !!!

Mais au finale, ce n'est pas très grave puisque c'est sur la turn que l'as tombe.
Non, non, je déconne, c'est un 9 tout pourri.

Le miracle a lieu sur la river.
La table explose de joie ! Oooooohh le badbeat !
Comme-c'est-t-y-qu-il a pas de chances avec ses KK !
Ahahaha j'vous jure non mais ho, ah la la, pfffiouuu, c'est le poker madame ! Ah bah oui...

Fort heureusement pour le titre de cet article, ce sont de complètes conneries.
L'as ne tombe pas.
Ni au flop, ni à la turn, ni à la river.

Je recave et me retourne vers la petite princesse.

Moi, peu penaud : "J'ai perdu une cave sur la première main !"

La petite princesse me regarde et lève son pouce avec un sourire.
Il est cool quand même ce stacker.
Il me fait vraiment confiance, il se pose pas la question de savoir pourquoi je lui ai déjà pourrit 200 boules.

Bon, je me rendrais compte ensuite que si il a aussi bien pris la chose, c'est parce qu'il avait pas compris que c'était pas une blague.

Mais comme j'avais monté mon stack entre deux,  la pilule est mieux passée.

Sur cette première partie de session, peu à en dire.
J'ai touché comme une viandasse, genre 4 set, deux quintes floppées, et une OP qui tient face à un combo draw. Ah oui ! Et j'ai fait un carré de 2 floppé !
La bonne blague. j'ai floppé un carré !
Genre ça m'arrive des trucs comme ça ?

Mais dans la vie, tout est question de timing.
Et j'ai touché comme un porc sur une table de nits absolus.
Je savais même pas que ça existaient des tables comme ça.  
Donc je monte 300 boules certes mais je touche comme çà à la table d'Oostende, je ressort avec 2000 euros.
Enfin bon...

A la table, ils sont quasiment tous flamands ou néérlandais, j'ai pas bien compris.
Ils se sont fait un paquet de vannes que j'ai trouvé fort drôles.
Par exemple :

Néérlandais n°1 : "Fluckt fleukt rafeuychteufasch britckeureuy ?"
Néérlandais n°2 : "Das flooschleufasch."
Néérlandais n°1 :  "Flagen !"
Néérlandais n°1 et 2 : "Hahahahahaha !"
Moi : "Hahahaaaaahhhaha !"

Ou une autre :

Néérlandais n°3 : "Brötsch ?"
Néérlandais n°2 : "Brötsch !"
Néérlandais n° 1, 4, 5 et moi  : "Hahahahahha Brötsch !!!"

Impayables ces néérlandais.

Et puis la petite princesse nous rejoint à table et au lieu de gagner tout les coups, je les perds tous.
On finit donc cette première partie de session : Dans les choux.

Une suite d'accidents malheureux, aboutissant à la chute de la frite/brochette/croquette au fromage du gros Gégé sur le sol graisseux de la friterie, nous oblige à écourter notre pause nutritionnel et retourner à l'attaque des tables.

Pas très heureux du tirage.
La table a l'air bien meilleure que celle d'avant.
Mon voisin de droite a une montagne de jetons, ceux de gauche ont l'air pas mal non plus et pour parfaire le bordel, le gros Gégé est trois places à ma gauche.
Même si on a un pacte de non-aggression, je suis vraiment pas fan de l'avoir à la table.

Mon voisin de droite immédiat est un très bon joueur de casino.
Un mec a qui il manque peut être de la technique mais qui maîtrise complètement son sujet en live.
Pas scared money, pas peur de bouger des montagnes de jetons à n'importe quel moment, avec une lecture assez fine des adversaires et de moi en particulier ce qui m'embête, tout ça en choisissant bien ses spots et ses mains de départs.
J'aimerais avoir ce détachement à une table.

Première main contre casse couilles :

Je check ma SB avec :4c :3c
On est 5 dans le coup.

Le flop : 
:Ac :Qh :5c

Je donkbet à 10, ayant le plan d'envoyer trois gros barrels, personne n'étant supposé avoir vraiment du jeu à ce niveau là, à part un A5 ou un 55.
Le problème étant que moi non plus.
Tout le monde fold sauf mon casse couilles qui me paye.

Turn : :8d

Je bet 20 euros en m'attendant à me faire payer mais ce casse couilles me min raise à 40.
Le foutage de gueule.
Ah je n'aime pas me retrouver dans ce genre de spot.
J'ai l'impression de m'être fait griller direct sur ma main.
Honnêtement, je suis pas sur qu'il ai quoique ce soit, je crois qu'il joue parfaitement contre un tirage couleur.
Je n'ai pas grand chose à faire que de call en sachant que je n'ai aucune value à faire en touchant mon tirage couleur, un petit 2 par contre serait pas mal.

River : :Js

Bon. Bin fin du coup.
Je check.
Et ce casse couilles bet 20 euros.
L'humiliation totale.
Et la preuve qu'il sait parfaitement ce que j'ai.
Il pourrait tout à fait le faire avec hauteur trois.
Il est casse couilles ce casse couilles.

Main juste d'après, la table a fold et il open limp au CO.
J'iso raise au CO à 12 avec une main pas intéressante, les blinds fold et la parole lui revient.
Il sort de sa discussion avec son pote, "on est que deux ?", et jette nonchalamment 50 euros sur le tapis.
J'ai vraiment l'impression d'être un gros jambon.
Comme la main précédente, je fold devant sa mise super humiliante.
Je suis parano ou ce mec sonde mon âme ?

Je joue encore quelques mains que je relance et ou je me fais 3bet par plusieurs personnes à table.
Je fold à chaque fois.
Je connais ce sentiment.
Tout le monde considère qu'en me relançant on me fait folder.
Je suis la petite chienne de la table.
Complètement dans les choux le kaviar.

Pas de stress. Tranquille papa ! Respire.
J'ai déjà affronté ce genre de situation.
Je sais comment utiliser ça à mon avantage.
Surtout ne pas s'affoler et vouloir absolument montrer ses couilles en faisant des 4bet bluffs ou en jouant au Chichos.
Il faut resserrer son range, faire profil bas, ressembler à ce qu'ils croient que nous sommes, un petit lapin scared money et attendre le moment ou quelqu'un va tenter Le gros bluff pour me sortir du coup et faire un call un peu "light", un call auquel ils ne s'attendent pas.

Je recave 100 euro de plus, gagne un petit coup et monte à 320 à peu près.

Plusieurs limpers avant moi, je suis au CO avec :Kd :Td et décide de raise à 14.
La jeune fille juste après moi me minraise à 26.
Elle fait partie de la bande des vautours.
La Sb la call ainsi que deux des limpers dont casse couilles.
Tschhhh.
J'ai une de ces envies de 4bet pour récupérer l'argent mort...
J'ai 320 euros en tout.
C'est un bon spot de 4bet/call selon vous ?
E sachant que mon 4bet va quand même passer assez souvent je pense.
C'est un peu funky non ?

Ma main est suitée, je me décide à just call.

Flop : :Ts :8d :6s

Tout le monde check.

Turn : :9d

Casse-couilles open à 82 euros.
J'ai encore trois personnes à parler derrière moi et tout le monde peut avoir un 7 ou QJ
Le fait que ce soit un pot 3bet rend la chose un poil moins probable, pour le 7 en tout cas.
Psccchhhh, puis-je vraiment abandonner TPGK et FD ici ?

J'estime que le board est assez chargé en tout pour pouvoir être devant casse couilles la moitié du temps.
Et je le sens capable de m'envoyer une énorme pastèque river si le carreau tombe.
En espérant que ce cas de figure se produise, je me décide à call.
Le reste de la table fold.

River : :Kc

Il jette deux jetons de 100 euros sur la table assez rapidement.
J'ai un peu l'impression qu'il allait le faire sur any river en fait.
Mais il le fait beaucoup moins nonchalamment.
Il jouerait la même avec un 7 ou QJ.
Mais si je rentre dans sa tête, je pense qu'il doit se dire qu'avec un 7 ou QJ, j'aurais moi même relancer turn vu le nombre de joueurs et le nombre de tirages flush et full.
Donc il peut tout à fait bluff contre un tirage raté qu'il a lui même également.
Si je me plante sur mon call, je vais être très déçu d'annoncer à la petite princesse que j'ai encore perdu du bon argent, surtout sur un call hyper tendancieux.
Je ne suis pas spécialement scared money avec mon propre argent.
Mais avec celui des autres...
Vous feriez quoi vous ?

Bon c'était mon plan.
Les laisser me marcher sur la gueule pour les pousser à faire des bluffs un peu trop osés.
Je call au bout de une minute.
Il tapote la table en disant good call.
C'est ce que je voulais entendre.
Je suppose qu'ils pensent tous que j'ai mis une minute à call avec mon 7 en ayant peur du QJ.
Je ne vais pas les détromper.

Il y a 700 boules devant moi.
Mais mon voisin de droite me couvre toujours et mes voisins de gauche sont toujours aussi pète-couilles.
Je me suis retrouvé dans des situations compliquées à chaque pot que j'ai joué.
Il n'y a qu'un seul pigeon à table (mais un beau) et je connait bien la table d'à côté.
La table est trop grosse pour moi.
Je change, c'est décidé.

Le gros Gégé me fustige du regard.
Quand on a un funky joueur juste à sa droite qui a un aussi gros stack, on le lâche pas.
Il a sans doute raison.
Mais plus tard, quand je serais plus à l'aise avec l'idée de perdre tout l'argent de la petite princesse et quand je serais plus à l'aise avec moi-même.
Mais je ne veux pas jouer fébrilement.

La table d'à côté est plus facile.
Beaucoup plus.
J'aime être moi-même à la base des coups, être l’agresseur, le papa de la table.
Devoir défendre ne me correspond pas du tout.
Alors j'attaque. Beaucoup plus serein.
Pas vraiment de coups incroyables à cette table.
Le seul qui me fera bien marrer n'est pas techniquement épanouissant.

Ils sont 3 à limper et je check ma SB avec :5d :6d
La BB bet 12 ce qui n'évincera personne du coup.
Faut croire qu'elle aime jouer des multi ways hors de position avec un gros pot.
Tout le monde call et je complète également.

Flop : :As :9s :5h

Je ne sais pas pourquoi, j'ai une envie folle de voir la turn.
Je sens que je vais attraper une DP ou un trips.
Et je fais un acting tout pourri.
Pendant 30 secondes, je regarde le flop, mes cartes et mes jetons.
Je sens que la table se pose des milliards de questions.
Je joue très vite d'habitude, trop vite en fait.
Je finis par checker doucement.

Du coup, la BB qui allait cbet me regarde du coin de l'oeil et se décide à check.
Comme le reste de la table.
Hahahaha, manipuler les gens, qu'est ce que c'est marrant !

Turn : :6s

Je donk à 38.
La BB réfléchit 30 secondes et finit par fold ce que je suppose être un bon as.
Je dois représenter beaucoup de force avec mon acting au flop.
Un fishou un peu aggro me call.

River : :8h

Comme dans les bouquins.
Check induce bluff missdraws.
Fishou snap bet 50 boules.
Je snap call. Il muck.

Je dois m'habiller pour aller bosser dans 7 minutes.
Alors je vous fait une fin pourrie, et vous promets que je corrige les fautes ce soir.
Enfin celles que je vois.
Allez la bise !


10 commentaires:

  1. c'est pas bizarre de check sa SB ? ça change la dynamique de la table d'avoir une SB = BB ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est de plus en plus fréquent les 2/2
      Je te rassure, on s'y fait très vite.

      Supprimer
  2. great job!
    Y a plus chiant qu'un casse couille je t'assure, y a un casse couilles!
    Là c'est beaucoup plus emmerdant!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    C'était Mercredi 23 j imagine ?
    J'étais moi meme présent au viage, mais pas a la meme table, jétais a la premiere table quand on rentre dans la salle.
    Toi tu devais etre dans celle tout au fond au vu de la description des joueurs.
    Sinon concernant l'article j'ai remarqué une erreur, dans la derniere main que tu décris, tu dis que tu as l'intime conviction que tu vas toucher une double paire ou un set, or un set c'est quand tu touches brelan avec une paire en main , la tu aurais touché brelan avec une doublante du board, c'est un trip(s) !

    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ça, mercredi.
      Tu as du me repérer. Je fais deux mètres, des lunettes et un bouc pour l'occasion.
      Et oui, tu as raison pour le trips.
      Je ne fais pas cette erreur d'habitude.

      Supprimer
  4. Alors ca y est tu deviens un vrai reg de caz' ?

    Merci t'ite princesse !

    Excellent CR comme d'hab

    au plaisir

    cbinou

    RépondreSupprimer
  5. Du Bonheur tes articles!!
    Je l'ai déjà dis mais je ne passe pas assez souvent ici...

    RépondreSupprimer
  6. Moi j'aime bien les casses couilles! Ca donne de la matière à Kaviar :D

    Mona.

    RépondreSupprimer
  7. Toujours aussi savoureuses tes péripéties en casino !!

    Merci à ton stakeur !!

    RépondreSupprimer