25 juin 2012

Tournoi des littéraires, Main event, Day 1



Gnnnéééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé.
L'interphone me sors de mon rêve.

Merde. Herzog. Le tournoi.


Mais quel con !!
Mon réveil n'a pas marché.

Je me précipite en titubant vers le boitier de l'interphone.
J'appuie sur le bouton blanc qui sert à rien, puis sur le bouton noir qui ouvre la porte.
Un jour j'arriverais à appuyer sur le bouton noir du premier coup.

C'est un Kaviar à moitié éveillé et surtout à moitié habillé que découvre Herzog.

Petite parenthèse informative :
Je parle de Herzog comme si c'était votre meilleur pote (ce que je vous souhaite).
On est d'accord que ça n'a rien à voir avec le réalisateur allemand qui a réalisé "Aguirre et la colère de dieu" avec ce très bon acteur à tête de grenouille "Klaus machin" .
Herzog, c'est un mec que j'ai rencontré sur une TF de Xtase sur winamax, avec qui j'ai passé mon temps à faire des vannes sur le chat plutôt que de me concentrer sur la partie.
On a garder le contact depuis. Et on continue à faire des vannes sur skype.
Inutile de préciser que ni l'un, ni l'autre n'avons gagner le xtase.
Fin de la petite parenthèse informative

Herzog : "Si t'es pas prêt dans 10 minutes, je t'encule"

Voilà. Il s'est présenté tout seul.

Grâce à cette menace, je suis prêt en 4 minutes.

Herzog : "Oublie pas ton bouquin !"

Évidement, j'ai oublié mon bouquin.
J'attrape "100 ans de solitude" de Gabriel Garcia Marquez, pour le tournoi, et "Le meunier Hurlant" de Arto Paasilinna au cas ou je bust.  
9 minutes 37 secondes.
J'ai échappé à une expérience traumatisante. 

Et nous filons vers le casino de Gaillefontaine pour aller faire le "Tournoi des littéraires" dans la merco de manouche bleu ciel de Herzog.

J'avais déjà fait le tournoi des littéraires il y a deux ans.
Je vous le conseille chaudement.
Bon, pour l'année prochaine maintenant.
C'est un tournoi bounty 300 euros semi deepstack  sur deux jours.
La marque du "Tournoi des littéraires" c'est la spécificité du bounty.
Chaque joueur doit ramener un livre neuf ou occasion qu'il apprécie.
C'est son bounty. Si on l'élimine, on prend son bouquin.
Sympa non ?
Je me demande comment a pu naître une idée aussi farfelue et aussi rigolote.

La règle est d'ailleurs super stricte. Je me rappelle qu'il y a deux ans, des joueurs qui avaient pourtant payés leur buyin n'avaient pas pu rentrer dans la salle parce qu'ils n'avaient pas de bouquin.
Heureusement la librairie de Gaillefontaine était ouverte pour l'occasion.


Le casino de Gaillefontaine n'a pas bougé.

Petite parenthèse inutile :
Le contraire aurait été étonnant. Imaginez votre stupeur si je vous avais dit :
Le casino de Gaillefontaine a été déplacé de 7 mètres vers la droite.
Fin de la petite parenthèse inutile.

Toujours aussi mignon.
Un vieux casino de station balnéaire en brique rouge.
Juste au bord de la plage.
Entre un veux cinéma à une salle et le gigantesque bar "Aux promeneurs".

Première bonne surprise, ils ont réquisitionné Aurélien Gallen aux commandes.
La superstar des Tournament directors en France.
On est assuré de passer un tournoi sans accrocs.
Je me demande par ailleurs si Aurélien a des frères jumeaux.
Ou s'il a été cloné.
Il fait tout les mtts de France ce mec là. C'est un tueur.

Les joueurs sont mignons à faire la queue pour les accreds.
Tout le monde avec son petit livre sous le bras.
On est 200 environ cette année.
Bonne cuvée. 

Tout les joueurs à leur voisin :
"T'as pris quoi toi ?"

Enfin. Assis au siège 5 de la table 19. Devant 30000 jetons.
Chaque joueur a posé son bouquin sur la table.
Je vais pas me faire chier à vous décrire les joueurs parce que j'ai changé de table 4 fois aujourd'hui.
Et puis je fais ce que je veux de toutes façons.
Je ne cèderais pas au diktat de mon lectorat.
Sachez cependant qu'il y a deux Harry Potter à la table. OBV.
Et qu'un mec a fait du zèle.
Il a ramené une édition de luxe du "Seigneur des anneaux" de JRR Tolkien. 
Ça m'irait bien de le sortir celui là. 

Première main du tournoi :
Blinds 25/50
J'ouvre :Ac :As UTG+2 et relance à 150.
Évidement toute la table se couche.

Deuxième main du tournoi (non je vais pas toutes les faire) :

J'ouvre :5h :5c UTG+1 et relance à 150.
Le bouton, qui m'a tout l'air d'être une fameuse paire de couille de casino me regarde pendant ce qu'il me semble être un temps démesuré.
Vu le regard interrogatif des autres joueurs et du croupier, ce n'est pas qu'une impression.
J'en profite pour jeter un oeil sur le bouquin de ma paire de couille.
Le "Da vinci code" de Dan Brown..
Bin voyons. Je mettrais ma main au feu qu'il ne l'a même pas lu.


Da vinci code (après une éternité) : "Tu crois pas que tu vas nous marcher sur la table des fois ?"
Moi : "..."
Da vinci code : "Relance. 500."

Et il splash les jetons sur la table.

C'est qui le patron ?

Un petit mec à lunette réfléchit assez longtemps en BB, il semble vouloir relancer et finit par call.
Il m'a tout l'air de savoir se servir de ses jetons ce garçon. 
Opinion confirmé par son choix de bouquin. 
"Amok" de Stefan Sweig. Excellent choix. Un choix de gagnant.

Je rajoute évidement les 350 restants pour découvrir un flop qui me fait triquer direct. 

Flop : :Ks :Kc :5s 

Amok check. 
Je check en réprimant tant bien que mal mon érection.
Et Da vinci code en me défiant du regard overbet le pot et annonce "2000".
Des purs moments de bonheur dans la vie d'un joueur.
D'autant plus que Amok commence à réfléchir. Et call les 2000.
Me voici face à un choix compliqué. 
Comment rentabiliser au mieux ma paire de 5 ?
Da vinci code a une range très ouverte, il peut avoir absolument tout.
En ce qui concerne Amok, vu son envie de raise PF, il a soit une middle paire (des TT aux QQ je dirais), soit un très bon roi KQ ou AK.
Si je call, je montre quand même pas mal de force. 
Il risque de ne pas me donner trop d'action avec une paire.
Si je relance, je montre aussi beaucoup de force mais s'il a KQ ou AK, je peux lui prendre une grosse partie de son tapis. 
Et en relançant je peux inciter Da Vinci code à montrer qui c'est le patron. 
S'il a un roi, il est capable de faire tapis tout de suite. 
Allez. Zou. Je regarde fixement Da vinci code et relance à 5000. 

Ma paire de couille blêmît. Je l'entends râler dans sa barbe. Il finit par call.
Pas envie de lâcher sa paire de 2 apparemment.
Et très bonne nouvelle, Amok call.
Il a un roi. C'est à peu près sur. 
Il a pas l'air con, il sait que je suis pas en carnaval ici. 
Je pense qu'il va folder ses doubles paires. 
Je prie pour que le croupier ne retourne pas une Q ou un As. 

Sainte Josette, patronne des turns qui chantent m'a entendu.
Le croupier retourne le :5d.
Tu parles d'une gaule. 

Amok check. Et je mise 8000.
Je suis à peu près sur de prendre le tapis de ceux qui ont des rois maintenant, peu importe le montant.
Mais j'ai pas envie de faire fuir Da vinci code s'il a une paire en main. 
Il se tortille sur sa chaise, me fusille du regard et finit par folder. 
Il avouera fièrement avoir foldé une paire de 9 plus tard.
Amok call. 
Il a un roi. Il est cuit. 

River : :2c 
Il check. 
Je shove. 16575 si vous avez suivi. 
Et Amok se prend la tête. 
Amok : "Je sens que t'as carré"
Wow. Sick read. Il va quand même pas fold son roi ?
Je le sens vraiment pas bien. En même temps, je le comprends. 
Risquer son tournoi entier sur la deuxième main pour un partage.
Je n'aimerais pas être à sa place. 

Il finit par call avec :Ah :Kd.
Et reçoit la mauvaise nouvelle. 
Pauvre Amok. Ain't his day. 

C'est le mien par contre. 
Je plus que double sur la deuxième main, je passe chip leader du tournoi, et j'ai "Amok" en double dans ma bibliothèque.

Blinds 50/100.
"Voyage au bout de la nuit" me relance sur la turn après m'avoir call au flop. 
J'ai une vieille top paire fatiguée. 
La décision est compliquée parce que vilain est très très agressif. 
La table est silencieuse. L'instant se fige. 
Et tout à coup à l'autre bout de la salle.

Une voix : "Yeeeeees ! Il est là Papa !"

Et merde. Je viens de perdre 20 euros. 
J'avais parié avec Herzog qu'il serait incapable de hurler "Il est là papa !" pendant le tournoi.
Apparemment il en est capable.
Il écope de deux tours d'exclusion pour célébration démesurée.
Et effectivement, sa célébration est démesurée puisqu'il a crié après voir pris les blinds du bouton avec QQ.

Conversation entendue pendant le premier break. 
A propos du match de l'euro France/Espagne.

Le monsieur : "Tu sais ce que j'aurais fait moi à la place de Laurent Blanc ?"
(Ça commence bien.)
Le monsieur : "Tu sais ce que j'aurais fait ? J'aurais arrêter le match, j'aurais réuni les joueurs de l'équipe de France et je leur aurais dit : "Hé dis donc les bonhommes, si vous voulez pas vous retrouver à faire la queue pour demander le RSA, vous avez intérêt à marquer des buts" Et j'en aurais virer un pour faire peur aux autres. T'sais. Genre Rami ou Réveillère, ils servent à rien ceux-là"

Blinds 150/300. 
Mon tournoi se déroule sans grandes émotions depuis mon double up initial.
Je suis environ à 72000. 
J'ai été très actif à table mais j'ai évité les gros coups. 
J'ai sorti un très short avec une paire de TT qui a tenu face au KJs adverse.
"Le vieil homme et la mer" de E.Hemingway est allé rejoindre "Amok" sur la pile.

Je suis de nouveau envahi par ce sentiment de lassitude qui ne me quitte pas en tournoi live en ce moment.
C'est vraiment bizarre ce sentiment. Comme une mini-dépression.
Pourtant avec le tapis que j'ai, le moral devrait être au beau fixe.
Je me fait violence pour me concentrer.

J'ai François Montmirel à ma table. 
Je pense qu'il est inutile de le présenter. 
On a les stars qu'on peut à Gaillefontaine. 
(Je crois avoir aperçu Alain Chamfort tout à l'heure)
(Oui, je sais à quoi il ressemble.)

Je relance au CO avec :Qd :Qc à 750.
Montmirel complète en grosse blind. 
Il a joué très en ligne pour le moment. 
Pas funky le Montmirel, très sympa mais pas funky.
Flop : :2h :3s :7h 
Il check.
Je cbet à 850 et il me revient dessus à 2200. 
Arf. Je n'aime point être relancé par un Montmirel. 
Ça sent pas bon. 
J'élimine tout de suite les doubles paires qu'il n'aurait pas défendu préflop. 
Mais il peut tout à fait avoir un brelan, qui me crucifie. 
Pourquoi pas un flushdraw avec deux overs cards.
Et aussi une middle overpaire. 
C'est tout à fait le genre à relancer avec 88 pour savoir ou il en est. 
Je me décide à call.
On avisera sur la turn.

La turn en question : :Qs 
Je sens que ça va être beaucoup plus facile à avisé maintenant. 
J'aime mes turns aujourd'hui. 

Et Montmirel cbet à 3500.
S'il a une middle paire, le coup va s'arrêter là. 
Mais j'ai envie de value les draws qui sont plus nombreux. 
Je le relance à 10000. 
Il réfléchit longtemps et finit par call.

River ::2d 
Il donk shove. A 16000 à peu près.

Évidement, je snap call avec mon full et il insta muck.
Waw, voilà une ligne plus que particulière.
Je serais heureux que Montmirel tombe sur mon blog et nous commente sa main et la ligne qu'il a pris. 
En attendant, je suis pas peu fier, parce qu'en dépit de mes légers sarcasmes, c'est avec le "Poker Cadillac" de Montmirel que j'ai appris à jouer. 
Si on m'avais dit qu'un jour je le sortirais d'un tournoi à 300 euros... 

Et la petite cerise ?
Son bounty, je vous le donne en mille, c'est "Poker cadillac" de François Montmirel.
Un exemplaire dédicacé. 
Ça tombe bien parce que j'avais déjà un exemplaire mais un pas dédicacé.

François "Cadillac" Montmirel

Tout va bien papa. J'ai un peu plus de 100 000 pour un average à 42000.

Ça me permets de finir le day 1 plus ou moins correctement à base de steal, de resteal, et de cbet, plus ou moins fructueux.
Avec quand même une main marrante dans le dernier round 500/1000.

Je raise 2500 au CO avec :6s :9s
Et un "short" me revient dessus en BB à 16000.
Je ne vous demande pas ce que vous feriez...
Tant qu'à paraître fishou, autant l'être jusqu'au bout.

Moi : "Je te sens faible, je call"

Et la table ébahie me regarde retourner mon :6s :9s alors que mon vilain montre un piteux :6h :3h

Je sors vilain au bout d'un épique board : :Ts :4d :3d :8c :7c

Certains penseront que j'ai call parce que je suis un gros fish.
Ceux qui étaient à table se sont sans doute dit que j'avais une très bonne lecture.
D'autres, plus éclairées, penseront que le call était OBV avec :6s :9s

En réalité, vous avez tous faux.
Il se trouve que mon vilain avait comme bounty l'intégrale des "Watchmen" d'Alan Moore.
Et que ça me faisait bien envie. C'est tout.
(j'ai un peu honte)

Je fini la journée à 127500. Dans le top 5 je pense.
Herzog a bien carburé lui aussi, il est à 112000.

La malédiction des tournois live est terminée.
Je repasse enfin un day 1 et avec un tapis sympa pour une fois.
La récolte a été bonne :
"Amok" de S.Sweig
"Le vieil homme et la mer" de E. Hemingway
"Poker Cadillac" de F.Montmirel (exemplaire dédicacé !!!)
"1984" de G.Orwell (grâce à un coin flip contre un short)
"Watchmen" de A.Moore

Herzog quand à lui, possède entre autre "Da Vinci code" de D.Brown.
Je connais une paire de couille qui va mal dormir ce soir...

See ya pour le day 2 !!!




38 commentaires:

  1. Pas si con d'amener des bouquins dont on veut se débarasser coumême. Me rappelle plus, mais il meurt à la fin dans Da Vincy Code?

    RépondreSupprimer
  2. Je sais pas, je l'ai pas lu, et je l'ai pas vu...
    ça m'inspire pas trop je dois t'avouer :)

    RépondreSupprimer
  3. Nice CR ! Super intéressant le concept de ce tournoi.

    La main avec 69s je la joue pareil que toi. Watchmen c'est les nuts !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu un mec à une autre table avec From Hell, je priais pour qu'on le déplace à la mienne :D

      Supprimer
  4. vgg! bonne chance pour le day 2. Super bonne idée le bounty. Moi j'aurais ramené Les Malheurs de Sophie, au moins j'aurais été sur de pas me faire outplay pour mon bouquin...

    Sick setup le 55 vs AK
    et lol la ligne de Montmirel qui représente exactement un vieux bluff tout pourrave

    RépondreSupprimer
  5. Bien tentant ce tournoi...En revanche sur mon blog tu sembles t'être trompé de page: séquelle du presque traumatisme Herzoguien ?

    RépondreSupprimer
  6. Si tu regardes mon dernier commentaire (dans ton dernier CR donc) j'avais dis "le prochain c'est le bon"

    et bin on y est !
    Déprimé ou pas déprimé tu vas nous le gagner le tournoi !

    Sinon nice Cr comme d'hab quoi ! :)

    cbinou

    RépondreSupprimer
  7. Très, très bon!
    Vite la suite ;)

    Personne n'avait pris la bible comme bounty?

    Mona

    RépondreSupprimer
  8. Très sympa comme concept!
    Et excellent compte rendu
    Moi j'aurais ammené Mein Kampf, histoire que personne ne souhaite m'éliminer!

    Cela dit je suppose que c'est pas un bouquin facile à trouver..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas besoin de Mein Kampf, prends n'importe quel bouquin de Houellebecq

      Supprimer
  9. Pas d'accord avec vous les gars. Mein Kampf, je l'ai jamais lu et c'est probablement interessant pour mieux comprendre les furieux de l'époque. En plus l'image est tellement sulfureuse...
    Et Houellebecq, je suis désolé car il est plus conventionnel d'en dire du mal, mais j'aime plutôt même si le roman pour lequel il a enfin été consacré n'est pas son meilleur cru.
    C'est plus sournois de placer une daube bien cotée comme du Patricia Cornwell...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je nous propose de co-fonder un blog de critiques littéraires...

      Supprimer
  10. Moi j'ai assez aimé aussi les quelques Houellebecq que j'ai lu. J'ai acheté 100 ans de solitude un jour, et j'ai pas dépassé les 10 pages, je dois me faire violence?

    RépondreSupprimer
  11. pour les 10min, pur bluff^^
    et aussi, t'aurais du refiler ta collection de oui-oui!!!!
    superbe CR, GL pour la suite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant, c'est vraiment pas un situation ou j'ai envie de call pour info :D

      Supprimer
    2. Comme on te comprends...
      Mieux vaut avoir le cul borné de nouilles et toucher ses turn plutôt que d'avoir le cul borné d'Herzog et rater le tournoi.

      C'est pas drole mais ça me fait rire!
      Rien que d'imaginer Kaviar se f... :D

      Et pis tient, je signerais pas!
      Signé la personne qui ne signera pas.

      Supprimer
  12. Mes couilles sur la table que c'est Herzog...

    Je me trompe ?

    RépondreSupprimer
  13. Ah ah ! Très bon ce CR !

    Comme en vrai d'ailleurs ;-)

    RépondreSupprimer
  14. montre tes couilles d'abord^^

    RépondreSupprimer
  15. excellente narration, j'adore, c'est très rafraichissant !!!

    RépondreSupprimer
  16. Perdu :D
    C'est pas Herzog!

    Signée la personne qui ne signera (toujours) pas.

    RépondreSupprimer
  17. "Voyage au bout de la nuit" j'aurais dit que c'est Amok,
    parce que Amok c'est Céline (pharma joke inside)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waw. RV, il est 00h45 quand tu trouve ce jeu de mot.
      Je ne sais pas ce qui se passe dans ton crâne, c'est un brin effrayant mais je le dis tout haut :
      J'ai jamais entendu un jeu de mot aussi poussé.
      Je m'agenouille. Et te dédis cet article.

      Supprimer
    2. J'ai passé dix minutes à essayer de comprendre comment tu avais trouvé le jeu de mot, par quel chemin tu étais passé.
      Et j'ai trouvé. Je suis un peu déçu en fait, ça casse le mythe. :)

      Supprimer
  18. "comment tu avais trouvé le jeu de mot, par quel chemin tu étais passé. Et j'ai trouvé"
    ça m'intéresse ce que tu as trouvé, car en toute bonne foi, ça m'effraye aussi parfois car c'est assez spontané ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A toi de te tordre les méninges pour retracer ton chemin.
      Moi j'ai l'esprit clair et limpide maintenant.

      Supprimer
  19. Quelle lecture ce Ramakar...
    J'ai gagné quoi?

    RépondreSupprimer
  20. Toujours aussi sympa à lire vivement la suite !

    Excellent ton call avec 6s 9s tu as marqué un joueur à vie ^^

    ps : Personne n'avait un "bon vieux bouquin d'occasion" SAS ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas vu. J'ai souvenir d'un SanAntonio par contre
      "Du bois dont on fait les pipes" si je ne m'abuse

      Supprimer
  21. Excellent Fish! Bon moment bien partagé. Tu me donneras tous tes bouquins pour usage illicite du bien d'autrui. Le "il est la papa" m'appartient.
    ATRC

    RépondreSupprimer
  22. Super article encore une fois kaviar. C'est très interessant ce principe de Bounty... pour moi Wang de Pierre Bordage!
    Hâte de lire la suite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu vas pas attendre très longtemps :)

      Supprimer
  23. Le Renard et la Truite19 juillet 2012 à 12:59

    Le récit est tout aussi littéraire que le tournoi. Merci Kaviar : tu n'as rien perdu de ton talent pour raconter les histoires !

    RépondreSupprimer